Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pub, c'est aussi pénible et inutile que les sondages

A part enrichir les publicitaires, à quoi sert la pub télé ? A rien, si j'en crois le sondage HYPNOS (mon institut perso) sur un échantillon représentatif de 153 amis, proches et connaissances. Parmi ces personnes interrogées, 56% déclarent couper ou baisser le son pendant les écrans publicitaires, 24% changent de chaîne, 15% sortent relever leur courrier. En regardant un film, le soir, l'immense majorité d'entre elles profitent des coupures pub pour aller faire pipi (95%), passer un coup de fil (76%), consulter leurs mails, se servir à boire ou sortir le chien.

A l'irruption du jingle censé capter toute l'attention des téléspectateurs, c'est en réalité un phénomène de rejet qui est observé chez 99% des sondés. Lesquels affirment, selon leur degré de tolérance, soit soupirer avec fatalisme, soit lâcher un juron (« font ch…, ces pubs ! »), soit retrouver toute leur lucidité ("Chérie, c'est la pub, qu'est-ce que tu disais ?…").

Fort du résultat sans appel de ce sondage, annonceurs gogos, je vous l’affirme : le lobby publicitaire, pour qui il est vital de vous conserver comme clients, vous ment. Le "temps de cerveau disponible" n'est qu'une invention cynique destinée à vous faire croire que les consommateurs sont des abrutis influencés et conditionnés à l'insu de leur plein gré ! Au royaume des arracheurs de dents, on est prié de croire sur parole les bonimenteurs.

Je me rappelle qu’il y a 20 ou 30 ans, les détracteurs de la pub invasive étaient nombreux à faire entendre leur voix à la télé ou à la radio. Aujourd’hui, rien ou presque, le sujet est tabou, tout le monde en croque. Le téléspectateur ronge son frein en silence, l’auditeur peste dans sa voiture et l’internaute n’a d’autre choix que d’installer Adblock sur son navigateur.

Je ne comprends pas les annonceurs qui payent les pubeux pour que ceux-ci bombardent nos ordinateurs de clips intrusifs, de spams, de pourriels, de bannières criardes et de trucs très laids qui clignotent… En s’acharnant ainsi à pourrir la vie des internautes, je ne vois pas comment l’effet recherché peut fonctionner ! En guise de réflexes d'achat, ils récoltent plutôt des haut-le-cœur !

Je vois d’ici l’immense majorité des journaux, chaînes de télé et sites internet supplier en pleurnichant : « Pitié ! Sans annonceurs, nous sommes condamnés à disparaître ! » Et le Canard enchaîné, alors, il fait comment ? Un siècle de succès sans le moindre encart publicitaire, ça marche ! D'après un sondage de l'IFLOP, c'est même un modèle économique envié en secret par 100% des rédactions…